Alimentation et environnement Education alimentaire

Fruits et légumes de saison en septembre

6 septembre 2017 -

Environ 7 minutes

Après un été qui nous aura offert un large choix de fruits et légumes de saison, nous nous dirigeons doucement vers l’automne, synonyme de nouvelles saveurs sur les étals de nos marchés. Septembre est donc l’occasion de profiter des derniers fruits et légumes typiquement estivaux pour faire le plein de vitalité dès la rentrée.

Les fruits de saison en septembre

Le raisin : fruit symbolique du mois de septembre, le raisin est un excellent allié pour votre santé. Bien qu’il soit l’un des fruits les plus sucrés (au même titre que la banane et la manque), il est riche en vitamines et minéraux, et en antioxydants. A ce titre, le raisin noir est à privilégier car nettement plus riche en polyphénols, responsables de cette action protectrice. Bien qu’elle soit parfois difficile à mâcher, je vous recommande de manger la peau du raisin, c’est la partie du fruit la plus concentrée en antioxydants.
Il faut une quinzaine de grains de raisins pour représenter une portion de fruits (100g).

Les mûres : comme la majorité des fruits et légumes violets, les mûres sont riches en anthocyanes, des antioxydants impliqués dans la santé cardiovasculaire et la protection des maladies cancéreuses. Les mûres sont aussi particulièrement riches en vitamine C (une portion de 100g couvrent un tiers des besoins journaliers) et sont des sources intéressantes de vitamines A et E. Ces trois vitamines exercent, en synergie, une action antioxydante qui protège l’organisme des agressions diverses (tabac, stress, pollution, etc.).
Une quinzaine de mûres couvrent une portion de fruits.

Les figues : leur saveur particulière en fait un ingrédient qui s’accorde avec de nombreuses recettes, chaudes ou froides, sucrées ou salées. De saison jusqu’à octobre, c’est le moment idéal pour trouver des figues sur les étals des marchés ou auprès de votre producteur local habituel. Les figues, notamment grâce à leur teneur en fibres, permettent de réguler le transit intestinal. Elles sont recommandées en cas de constipation, mais à limiter en cas de fragilité du système digestif (syndrome de l’intestin irritable, notamment).
Consommer deux figues de taille moyenne vous permettra de couvrir une portion de fruits.

La poire : ce fruit particulièrement frais et juteux est très apprécié par les Français. C’est une bonne source de vitamines et de minéraux, surtout si vous en consommez la peau.
Une poire moyenne correspond à une portion de fruits.

La pomme : c’est, très largement, le fruit le plus consommé par les Français (plus de 15kg/an/habitant). Symbole de vitalité et de santé, les pommes ont un profil nutritionnel très intéressant. Elles contiennent notamment de nombreux antioxydants et des fibres (telles que la pectine), impliquées dans la protection cardiovasculaire. Les pommes sont un classique de votre corbeille à fruits, n’hésitez pas à diversifier au maximum les variétés de fruits que vous consommez. Non seulement pour votre santé, mais aussi pour découvrir (et faire découvrir) de nouvelles saveurs.
La consommation d’une pomme de taille moyenne permet de satisfaire une portion de fruits.

Les prunes : mises en avant dans chacun des articles sur les fruits et légumes de saison cet été, les prunes sont un fruit que je vous recommande vivement. Mirabelles, Reine-Claude ou encore pruneaux sont riches en antioxydants, et en fibres impliquées dans la régulation du transit, tout comme les figues. Les prunes étant de saison jusqu’à l’arrivée de l’automne, je vous conseille d’en profiter une dernière-fois ce mois-ci.
Il faut 3 grosses prunes pour représenter une portion de fruits.

Les légumes de saison en septembre

Les salsifis : oubliez vos mauvais souvenir de cantine, les salsifis méritent une place dans votre assiette. Non seulement parce qu’il est possible de cuisiner de très bonnes recettes grâce à eux (notamment en gratin), mais aussi pour leurs propriétés nutritionnelles. Les salsifis sont riches en minéraux tels que le potassium, et en fibres. Ils contiennent notamment de l’inuline, une fibre dite « prébiotiques ».
Pour satisfaire une portion de légumes (100g), consommez une portion de salsifis couvrant la moitié de votre assiette.

Le céleri : qu’il soit branche ou rave, ou voue au céleri de nombreuses vertus curatives, parfois fondées, parfois nettement moins « scientifiques ». Ce qui est certain, c’est que le céleri a des propriétés nutritionnelles très intéressantes. Il compte parmi les aliments les plus riches en vitamine K, notamment nécessaire pour l’équilibre osseux et la coagulation sanguine. Le céleri contient aussi des antioxydants appelés « polyacétylènes », impliqués dans le système anti-inflammatoire et anti-cancer.
Une portion de céleri de la taille d’un poing équivaut à une portion de légumes.

Le panais : il fait partie des dits « légumes oubliés » tant sa consommation est rare chez les Français, à tort. Le goût du panais est proche de celui de la carotte ou de la noisette, et il offre de très nombreuses possibilités de préparation : gratin, poêlée, à la vapeur, etc. Le panais est une source intéressante de minéraux tels que le manganèse ou le potassium, et de fibres. Tout comme le céleri, il contient aussi des polyacétylènes.
Un panais moyen correspond à une portion de légumes.

Le chou-fleur : bien qu’ils soient de la même famille, ils sont généralement plus appréciés des enfants (lien) que les choux verts et de Bruxelles. La composition du chou-fleur en fait un légume très intéressant puisque c’est une très bonne source de vitamine C (surtout cru) et de fibres de bonne qualité.
Une portion de chou-fleur de la taille d’un poing équivaut à une portion de légumes.

Le potiron : sa couleur et sa forme particulière en font un légume qui annonce l’arrivée de l’automne. Tout comme de nombreux végétaux à la chair orangée, le potiron est particulièrement intéressant pour la santé grâce à sa richesse en caroténoïdes. Ces nutriments sont directement impliqués dans la protection antioxydante, la synthèse de provitamine A ou encore le teint de notre peau.

Le chou de Bruxelles : l’un des légumes les plus détestés par les Français de tout âge (et pour cause…) ! Si vous faîtes partie de ceux qui les trouvent plutôt appétissants, ne vous en privez pas. Les choux de Bruxelles sont riches en vitamines et minéraux. Plus particulièrement, ils sont une bonne source de vitamine B9, nécessaire pour les femmes enceintes, et de vitamine K, impliqué dans la santé osseuse.
Consommer 8 à 10 choux de Bruxelles permet de satisfaire une portion de légumes.

Quelle que soit la saison, il est bon de rappeler que le secret d’une bonne santé repose sur une alimentation la plus diversifiée possible. Pour être en pleine forme, jouez avec les variétés et faîtes en sorte d’avoir la corbeille à fruits la plus colorée possible.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply